Les Network Business Centers : des centres d'affaires nouvelle génération

( 0 )
Création : 30 août 2010

Olivier LUISETTIDe nouvelles offres, de nouveaux modèles de prix, de nouveaux profils de clients ! Vendre du m2 de bureau équipé, comme pour les transporteurs vendre du Kilomètre c’est dépassé. Pourtant si les transporteurs ont stoppé cette tarification depuis 1986, c’est encore le cas des centres d’affaires. ” Venez visiter… ” disent leurs commerciaux quand ce ne sont pas leur hôtesse d’accueil, ” voici votre bureau”, au bout d’un couloir de 10/20 m, voici l’espace café de 2 m2, entre la porte d’entrée et le comptoir d’accueil !
Si l’offre se fait toujours au m2, la demande elle s’exprime autrement. Les acheteurs recherchent des « lieux agréables à vivre », des showrooms, des salons permanents, s’insérer et se connecter à leur environnement économique et être productif.


Donc pour adapter son offre à la demande, il va falloir casser des règles archaïques, bouger les lignes, inventer de nouveaux modèles de prix qui vont révolutionner ce secteur.

Vendre du lien, de la connexion, rompre avec la solitude, le « chacun dans son bureau » et favoriser des « open space », du coworking et surtout du co-networking. Il faut oser la rupture marketing !


Il faudra, enfin, rechercher de nouveaux territoires à conquérir, aller chercher des clients dans des zones de croissance, de nouvelles façons, donc des profils plus internationaux, plus mobiles, recherchant des connexions, évoluant dans des contextes multilingues, multiculturels et beaucoup plus ouvert et collaboratif.

Une étude Regus sur les réseaux sociaux

L’ étude publiée par Regus, le leader mondial de location d’espace de travail, auprès de 15 000 entreprises de toutes tailles et de tous secteurs, réparties dans 75 pays indique que les réseaux sociaux sont devenus des outils de travail très en vogue : plus de 40% des entreprises dans le monde les utilisent pour gagner de nouveaux clients. En France, cependant, les entreprises ne sont encore que 33% à y faire appel.

A l’échelle mondiale, les réseaux sociaux sont encore largement utilisés pour leurs fonctionnalités originelles et deux entreprises sur cinq affirment gagner de nouveaux clients grâce aux réseaux sociaux. :
- Rester en contact avec ses relations professionnelles constitue ainsi le premier usage pour 58% des personnes interrogées.
- Rejoindre un groupe ou un forum thématique est aussi populaire pour 54% des sondés.

Avec ces nouveaux clients, l’individualisme des entrepreneurs va s’effondrer au sein de microclusters de métiers complémentaires.

Selon Michael Porter, un cluster est une concentration d’entreprises interconnectées, de fournisseurs spécialisés, de prestataires de services et d’institutions associées : (universités, associations commerciales…). Un cluster est encore un espace réel ou virtuel de mise à disposition d’information, de mise commun de moyens, d’intégration des stratégies diverses

Ces nouveaux leaders distribuent leur identité dans plusieurs environnements et souhaitent pouvoir s’y connecter continuellement.

Les Network Business Centers visent donc à créer et à orchestrer ces microclusters, et à devenir une "maison des réseaux" et des réseauteurs.

Des Network Business Centers vont devenir des salons permanents pour entrepreneurs où ils trouveront toutes les compétences pour les guider dans leurs affaires, les connecter aux réseaux locaux et internationaux. Ils serviront de « filtres de confiance » également pour trier parmi la masse d’informations disponibles.

Les Network Business Centers doivent également contribuer au perfectionnement des leaders réseau par des ateliers sous forme d’ateliers pratiques (barcamps), sous forme de rencontre, une non-conférence ouverte qui prend la forme d’ateliers-événements participatifs où le contenu est fourni par les leaders qui doivent tous, à un titre ou à un autre, apporter quelque chose au réseau.

Les centres d’affaires moderne digne de ce nom, qui ont su se renouveler, proposent aujourd’hui des services très novateurs et d’un bon rapport qualité prix qui permettent à l’entrepreneur des années 2010 de créer sa société sans personnel la ou les premières années tout en étant efficace et opérationnel (accueil téléphonique, équipé du centre d’affaires à sa disposition, externalisation dans différents domaines).

Le centre d’affaires nouvelle génération, dont fait partie le concept de Network Business Centers a vitaminé ses services et ses installations aux nouvelles technologies (circulation de l’information en temps réel avec le client, joignabilité exceptionnelle, hyperpersonnalisation des services grâce à l’informatique, accès internet de très haut débit type fibre optique).

UN LIEU, UN CONCEPT, DES HOMMES ET DES FEMMES, DES OUTILS POUR CREER DE LA COHESION.

Ces nouveaux lieux doivent permettre de travailler dans un environnement dynamique, mobile et non statique. Par expérience, au bout de quelques semaines, les membres du réseau se mettent à se conseiller les uns les autres, se soutenir, et surtout rompre leur solitude.

En retour, naturellement, ces leaders qui trouveront ce qu’ils recherchaient seront vos plus grands prescripteurs, par la satisfaction éprouvée par ce nouveau concept se diffusera au sein de la communauté d’experts ainsi connectés.

Plus la communauté sera resserrée, plus elle pourra grossir, et attirer de nouveaux membres. L’accueil et l’intégration ne se fera plus par le commercial du centre d’affaires, ni par l’hôtesse d’accueil mais par la communauté et d’une manière totalement naturelle.

Une communauté plus soudée, c’est aussi un réseau qui est plus susceptible de coordonner les actions, les idées et les bonnes pratiques entre ses membres.


Olivier LUISETTIOlivier LUISETTI
Animateur d'un réseau social professionnel dans le réel NETWORK BUSINESS CENTER
www.luisettinetworks.com