Qu’est-ce que les TMS ?

Création : 19 mai 2021 Écrit par Administrator
Affichages : 984

Les troubles TMS

 

Ce sont des Troubles Musculo-Squelettiques qui apparaissent sur les tissus musculaires mous (comme les tendons ou les ligaments) qui se trouvent au niveau des articulations présentes dans le corps humain. Toutefois, les régions du corps les plus concernées par ces pathologies sont le cou, les épaules, les bras, les coudes, les poignets (syndrome du canal carpien) et enfin le dos (lombalgies).

Ces affections de l’appareil locomoteur du salarié sont souvent provoquées par son activité professionnelle, cette dernière pouvant également et bien souvent les aggraver tout en impactant de ce fait sa vie personnelle.

Ce sont des pathologies en forte croissance ces dernières années en Europe. D’ailleurs, en France, une quinzaine de ces affections sont reconnues comme maladies professionnelles : il s’agit par ailleurs de la première cause de maladies professionnelles indemnisées dans notre pays.

 

 

 

 

Quels sont les secteurs d’activités les plus touchés ?

 

Il faut savoir qu’en réalité ce sont la totalité des secteurs qui sont impactés par ces affections.

Le commerce, les activités agricoles, le bâtiment, les services à la personne, les activités bureautiques, etc. Que ce soit une petite entreprise ou une grande société, aucune n’est à l’abri. Toutefois, il est à noter que certains métiers sont plus impactés que d’autres. Les professions liées au commerce comme les hôtes de caisse ou encore les métiers liés au bâtiment comme les ouvriers. En fait, ce sont principalement les tâches répétitives qui auront tendance à faire naître ces troubles.

Heureusement, certaines entreprises ont décidé de se pencher sur ce problème en pleine croissance. Elles se sont donc lancées dans la création d’outils permettant de lutter contre ces pathologies, comme par exemple la société Derfi, qui commercialise des dérouleurs d’adhésif manuels et automatiques conçus pour limiter l’apparition des TMS, comme le bras articulé pour dérouleur d’adhésif.

 

Comment apparaissent-ils ? Comment les éviter ?

 

L’apparition des troubles musculo-squelettiques se fait de manière progressive.

Malheureusement, beaucoup d’entre eux ne sont pas systématiquement signalés par le salarié, ce qui entraîne donc un retard de la prise en compte du problème et donc l’apport d’une solution.

Les premiers signes sont, en règle générale, une douleur plus ou moins forte, qui s’installe petit à petit et perdure dans le temps. En effet, cette douleur est bien souvent entretenue par le salarié lui-même qui, continuant à effectuer son travail, entretient sans le vouloir cette affection qui entraîne alors par exemple des difficultés à réaliser certains mouvements. Le salarié ne pouvant plus assurer sa tâche correctement se retrouve bien souvent contraint à être placé en arrêt maladie.

Le salarié utilisant durant toute sa journée de travail l’outil informatique pourra ressentir des crampes au niveau du poignet et des mains dans la soirée par exemple. Pour la personne effectuant le travail de déménageur, cela pourra se traduire par des courbatures au niveau du dos par exemple.

Prévenir les TMS

 

Pourtant, bien souvent, les troubles musculo-squelettiques peuvent être évités grâce à la mise en place de mesures de prévention simples mais efficaces, même sur le long terme.

Pour y parvenir, il faudra dans un premier temps faire un point complet sur la situation de la société afin de localiser les pratiques à risques et pour lesquelles la prévention devra être mise en œuvre. A ce titre, plusieurs interlocuteurs pourront être mobilisés tels que :

Une fois que l’état des lieux de l’entreprise sera effectué, il restera à identifier les solutions à mettre en œuvre afin de lutter contre ces pathologies.

Un meilleur aménagement du poste de travail, des outils facilitant la manutention ou encore l’information des salariés sur les risques et les conséquences liées à l’apparition de ces maladies, sont autant de solutions efficaces à mettre en œuvre.

Mis à jour : mercredi 19 mai 2021 15:20