Les cabinets de recrutement sont-ils has been ?

Création : 2 juillet 2015 Écrit par Marie-Anne FERRAND-LE BRIS
Affichages : 3909

Les ressources humaines sont l’un des domaines les plus impactés par la révolution numérique : du recrutement à la communication interne en passant par la dématérialisation, les RH se digitalisent et les outils pour recruter en ligne sont de plus en plus accessibles. Dans ce contexte, quelle est la valeur ajoutée des cabinets de recrutement ?

À première vue, recruter en ligne — et sur les réseaux sociaux — serait une solution beaucoup plus directe et beaucoup moins onéreuse que de faire appel à un cabinet de recrutement. Et pourtant… 

 

(Bien) rédiger et diffuser une offre d’emploi

Avant même de rédiger l’annonce à publier, le cabinet de recrutement s’attache à cerner l’entreprise, sa culture, ses particularités, ainsi que celles du poste à pourvoir.

Ces différents éléments sont essentiels car ils permettent de :

Le contenu d’une annonce est tout aussi important que le support sur lequel celle-ci sera publiée. Choisir les mauvaises plateformes ou le mauvais moment pour la diffuser peut être synonyme d’occasion manquée.

Sourcer et évaluer 

Au-delà des candidatures reçues suite à la publication d’une annonce, le cabinet de recrutement déploie tous les outils à sa disposition pour identifier et contacter les profils les plus pertinents pour le poste à pourvoir.

En effet, grâce aux réseaux sociaux, les professionnels du recrutement peuvent croiser différents critères pour dénicher la perle rare. Il s’agit par ailleurs d’identifier les espaces en ligne où les profils convoités s’informent sur leur métier ou veillent à de nouvelles opportunités professionnelles.

Une fois les candidats sélectionnés, le cabinet de recrutement a pour mission d’évaluer leur personnalité et leurs aptitudes. Cette étape complète le premier entretien en face à face, et permet de définir le potentiel cognitif ainsi que les principaux traits de caractère des candidats retenus.

Suivre et accompagner

C’est lors de ces premiers échanges que le cabinet évoque la rémunération  espérée par le candidat, en parallèle avec celle définie par l’entreprise. C’est d’ailleurs la force d’un cabinet de recrutement, qui est à même d’accompagner l’entreprise dans la négociation du salaire. Le professionnel du recrutement connaît le marché du travail et les différents niveaux de salaires envisageables selon le potentiel du candidat, les responsabilités du poste, etc.

Enfin, le cabinet de recrutement suit le candidat retenu les mois suivants son intégration dans l’entreprise. Un dernier rendez-vous est organisé avec le salarié concerné pour faire le point sur son poste, son ressenti et soulever d’éventuels points négatifs. Une synthèse de cet échange est ensuite rédigée et communiquée à l’employeur. Ce dernier rapport clôture l’intervention du cabinet dans sa mission de recrutement 

En définitive, recruter ne se limite pas à la publication d’une offre d’emploi sur Internet. Dénicher la perle rare c’est surtout avoir une idée précise de ce que l’on cherche pour mieux sélectionner et évaluer le potentiel des candidats. Bref, les cabinets de recrutement ont encore de beaux jours devant eux : plutôt que de remplacer ces professionnels, les réseaux sociaux ­—et plus globalement le web— ouvrent le champ des possibles !

Mis à jour : jeudi 2 juillet 2015 12:43