Pourquoi devenir Sauveteur Secouriste du Travail ?

Création : 10 août 2020 Écrit par Administrator
Affichages : 4113

Devenir sauveteur en entreprise

Tout employeur doit, au sein de son entreprise, mettre en place un dispositif de secours adapté. L'objectif est la prise en charge rapide d'un salarié victime d'un accident du travail. La formation de sauveteur secouriste du travail (SST) s'inscrit parmi les actions à mettre en œuvre pour satisfaire à cette obligation. Elle participe à l'organisation des secours et à la prévention des risques. En cas d'accident, intervenir rapidement est crucial pour sauver des vies.

Voyons tout ce qu'il faut savoir sur cette formation afin de définir une stratégie sécurité adaptée à votre entreprise.

 

La formation SST dans le dispositif de formations aux premiers secours

 

Qu'est-ce que la Formation SST ?

Les apprentis secouristes du travail apprennent à intervenir efficacement et le plus rapidement possible en cas d'accident du travail au sein de leur entreprise. La formation dispensée en entreprise correspond à un programme défini par la Caisse Nationale de l'Assurance Maladie.

Voici les différents points abordés pendant la formation :

La formation n'exige pas de prérequis, chaque employé peut y avoir accès. Elle dure deux jours et est dispensée par des formateurs SST certifiés par le réseau de l'Assurance Maladie - Risques professionnels. Elle est sanctionnée par une évaluation : sa réussite conditionne l'obtention de la certification qui, pour rester valable, est renouvelable tous les 2 ans.

 

Pourquoi devenir secouriste ?

 

Formations complémentaires

La formation SST est un des éléments du dispositif de secours que toute entreprise doit mettre en place. Des formations complémentaires sont à envisager pour une sécurité maximale.

La PSC1, prévention et secours civiques de niveau 1 pour acquérir les gestes élémentaires de premiers secours. Il est aussi possible d'envisager l'AFGSU, attestation de formation aux gestes et soins d'urgence pour la sécurité liée aux établissements de santé. Cette formation apporte une connaissance des soins d'urgence et des risques biologiques, chimiques et sanitaires. Enfin, il existe la GQS, sensibilisation aux gestes qui sauvent, qui permet d'acquérir, en 2 heures, une sensibilisation aux premiers gestes essentiels de secours d'urgence.

Certains organismes dispensent des formations innovantes complémentaires qui aident l'entreprise à réduire les risques et les accidents du travail. N'hésitez pas à vous rendre sur le site https://www.core-prev.com pour retrouver toutes les informations relatives à ces formations de sécurité.

Il est aussi conseillé de sensibiliser ses salariés au réveil musculaire avec une formation aux échauffements et étirements apporte plusieurs bienfaits :

Une bonne aptitude à se relaxer aide à prévenir le stress et les risques sanitaires de maladies professionnelles. Ce type de formation est motivante pour les employés : ils peuvent la mettre en application hors de l'entreprise dans leur quotidien pour améliorer leur bien-être.

 

Quel est le rôle du SST ?

 

S'il ne se substitue pas à un infirmier, le SST est en capacité de prodiguer les premiers secours. Il prévient, en cas d'accident, le SAMU ou les pompiers et décrit un état des lieux de la situation. Son intervention est de quelques minutes, le temps que les secours arrivent sur place.

 

Devenir sauveteur secouriste

 

Il est important de savoir que, lorsqu'il porte secours à un de ses collègues au sein de l'entreprise, sa responsabilité civile n'est pas engagée. En cas d'actes préjudiciables commis par maladresse, il engage sa responsabilité pénale. S'il donne les premiers secours en dehors de l'entreprise, il engagera sa responsabilité pénale et civile. Le SST aide son employeur à identifier les risques afin de mettre en place des solutions adaptées. Pour les accidents du travail ne demandant ni soins ni arrêt médical, l'employeur peut être dispensé de déclaration. En contrepartie, le SST doit le noter dans un registre des accidents du travail bénins dont il a la charge.

 

Avantages de la formation SST

 

Elle répond à une obligation légale de l'entreprise. Le Code du travail ordonne la présence d'un individu disposant de la formation SST par atelier où ont lieu des travaux dangereux et par chantier dangereux de 20 personnes dont la durée est supérieure à 15 jours. Au-delà des obligations légales, assurer un environnement de travail sécurisé et minimiser les accidents potentiels fait aujourd'hui partie de toute stratégie d'entreprise. Il existe plusieurs avantages pour le salarié à se former. Il devient un élément important et incontournable de la sécurité de l'entreprise. Il contribue également à la réduction des risques et accidents du travail. Enfin, il peut utiliser ses compétences dans la vie courante.

 

Qui former au SST ?

 

Tout salarié de l'entreprise peut demander à être formé en utilisant son droit individuel à la formation ou bien un congé individuel de formation. Le choix de la stratégie sécurité est à la discrétion de l'entreprise en fonction d'un certain nombre de critères comme la dangerosité de l'activité par exemple. Il est néanmoins judicieux et certainement optimal de former plusieurs salariés.

 

Quels organismes sont habilités à délivrer cette formation ?

 

La formation SST est dispensée par des moniteurs formés et disposant d'un monitorat SST. Ils peuvent être salariés de l'entreprise ou faire partie d'un organisme reconnu par la Caisse régionale d'assurance maladie (CRAM). Pour acquérir un monitorat SST, il faut suivre une formation délivrée par un instructeur SST d'un organisme reconnu par la CRAM. Pour devenir instructeur SST, le prérequis est d'être moniteur SST. Il faut alors suivre une formation de l'Institut national de recherche et de sécurité. Renseignez-vous auprès des organismes délivrant des formations SST et sécurité. Votre entreprise réduira ses risques d'accident du travail tout en impliquant ses employés dans sa démarche.

Mis à jour : lundi 10 août 2020 08:08