Faut-il se former, et former au Web 2.0 et aux réseaux sociaux ?

( 0 )
Création : 28 novembre 2011 Écrit par Renan YVON
Affichages : 2353

Renan YVONFaut-il se former au Web 2.0 et aux réseaux sociaux ? Et former ses collaborateurs ? Des questions qui peuvent paraître triviales, car qui ne connait pas les Google et autres Facebook ? Pourtant, considérant l’emprise croissante d’Internet sur l’économie virtuelle, numérique et… réelle, tout chef d’entreprise, responsable commercial ou de la Relation Client, ou responsable des Ressources Humaines devrait se poser ces questions.

 

Le Web 2.0 propose une pléthore de services et de fonctionnalités, en perpétuelle évolution. Pour ne citer que quelques exemples, outre les fameux réseaux sociaux, on y trouve par exemple de nombreux sites collaboratifs, des solutions de veille… La principale caractéristique de cet univers très disparate est qu’il permet à un utilisateur lambda ou à un groupe d’Internautes, sans connaissances techniques ou informatiques préalables, de créer ou partager leur propre contenu : informations, humeurs et avis, images et vidéos, ressources (liens Internet, documents ou agendas partagés, etc.)…

Sans doute vos prospects et clients sont-ils déjà présents sur Internet. Certains tweetent, d’autres postent et partagent, sur Viadéo ou Facebook, sur leur propre blog… Ils sont actifs sur les forums. Certains s’improvisent critiques, voire rédacteurs en chef.

Et sans aucun doute certains de vos concurrents y sont-ils aussi présents. Ils y font des affaires ; ils y gèrent peut-être une partie de leur Relation Client. En tous cas, ils sont à l’écoute, veillent à leur image, surveillent leurs concurrents, sont à l’affut des changements et autres innovations…

Le Web 2.0 recèle donc quantité d’opportunités, qui peuvent être autant de risques si l’entreprise n’y est pas présente : notoriété et image, développement commercial, communication et Relation Client…

 

Mais si aujourd’hui pour toute entreprise – à de rares exceptions près – une présence sur Internet est indispensable, peut-on se lancer directement dans l’élaboration d’une stratégie, d’un plan d’actions commercial… ? Certains gourous du Net répondront par l’affirmative et moult injonctions : « il vous faut absolument un blog », « vous devez créer une page Google+ », etc.

N’est-il pas préférable pour un décideur de disposer des connaissances et informations nécessaires à une prise de décision efficace ? Nous revenons donc à notre interrogation initiale : faut-il se former au Web 2.0 ?

Comme vu plus haut, le Web 2.0 représente un vaste champ de possibilités, et les ignorer revient pour une entreprise à laisser la place à ses concurrents. Donc une formation au Web 2.0 apportera au décideur les éléments nécessaires à sa compréhension de ce nouvel univers foisonnant. Cette formation devra aborder notamment les sujets suivants : recherche sur Internet, outils de travail collaboratifs, outils de veille, réseaux sociaux (grand public et professionnels) et pages d’entreprise, sites et blogs, sites de partage d’information et curation (publication de « journaux » en ligne)...

Le chef d’entreprise pourra alors dessiner les contours d’une présence sur Internet et sur les réseaux sociaux adaptée à son entreprise et ses valeurs, son marché et ses produits, ses prospects et ses clients…

Cette connaissance du Web 2.0, de ses risques et de ses opportunités, permettra aussi aux dirigeants ou aux responsables des Ressources Humaines de prendre une décision quant à la formation des / de certains salariés de l’entreprise sur le sujetou une proposition ce type de formation dans l’offre de DIF.

Hier, les enjeux d’employabilité des salariés et de productivité ont pu trouver des réponses notamment au travers de formations aux outils informatiques (Bureautique, e-mail…). Demain, l’efficacité au travail passera par un minimum de maîtrise des fonctionnalités du Web 2.0.

L’utilisation d’Internet au travail, et même des réseaux sociaux, est aujourd’hui une réalité, une pratique des salariés pour des raisons souvent professionnelles et parfois personnelles. Prenons l’exemple de la recherche d’informations sur Internet. Tout le monde utilise et croit maîtriser le fameux moteur de recherche de Google. À tort ! N’avez-vous jamais perdu votre temps en réalisant sur Internet une recherche, sans trouver de résultat satisfaisant ? Oui, chercher sur Internet, cela s’apprend. Il existe des techniques pour être plus efficace, des outils pour élargir le champ des recherches et trouver un résultat, des outils pour automatiser une recherche récurrente et faire de la veille… Autant de compétences que peut apporter une formation à l’utilisation du Web 2.0.

Et pour l’entreprise s’ajoute un autre enjeu de plus en plus pressant et qui passe lui aussi par la formation des collaborateurs : celui de la nécessaire maîtrise de l’information, permettant de préserver l’image de l’entreprise et la confidentialité de ses informations.

Les PME et TPE doivent aujourd’hui prendre conscience des opportunités et risques que représentent le Web 2.0 et les réseaux sociaux, et se mettre en capacité de décider en toute connaissance de cause des modalités de leur présence sur Internet, et de l’utilisation des nombreux services et fonctionnalités proposés.

C’est tout l’enjeu de la formation des décideurs au Web 2.0.


Renan YVONRenan YVON
Conseil & Formation en Relation Client et Web 2.0
http://www.grcconseil.fr/

 

 

 

Mis à jour : jeudi 7 mars 2013 01:57