Accidents du travail : comment bien protéger les ouvriers sur le terrain

Création : 17 décembre 2014 Écrit par cosson gwendal
Affichages : 3042

Protection des ouvriersCertains postes de travail exigent l'usage d'un équipement de protection approprié afin de réduire ou d'éliminer tout risque d'accident. En effet, sur certains lieux de travail, le danger est omniprésent et les risques d'accident sont très grands. Les protections individuelles sont faites pour préserver notre intégrité physique contre tout danger. Un intérêt pour le salarié comme pour le chef d'entreprise...

 

Des protections complètes pour les ouvriers

Au fil du temps, les spécialistes de la sécurité du travail ont prévu toute une panoplie d'équipements destinée à protéger les travailleurs lors de l'exécution de leurs tâches. Cela passe par le port d'un gilet de haute visibilité, d'un casque, de gants, de lunettes de protection, de vêtement et de chaussures de sécurité. Aussi, il faut comprendre qu'un bon équipement de travail n'est pas seulement la pour protéger mais également pour optimiser les conditions de travail pour un salarié. 

Le gilet de sécurité permettra au salarié de travailler en toute sécurité de jour comme de nuit au bord d'une voie ou sur un chantier. En effet, avec ce gilet, il sera visible sur de grandes distances, ce qui évitera par exemple à un automobiliste de le confondre avec le décor.

Le casque permettra de se prémunir de la chute d'objets sur la tête, de se protéger contre les écoulements de certaines substances dangereuses, de se protéger des câbles électriques sous tension, etc.

Les gants sont destinés à protéger les mains des employés. Certaines tâches nécessitent la manipulation de machines dangereuses comme les scies électriques ou de toucher à des objets extrêmement chauds. Le port des gants évitera donc de se blesser ou de se brûler au niveau des mains.

Les lunettes quant à elles servent à éviter que des projections de matériaux, notamment que les métaux en fusion ne puissent atteindre les yeux.

Pour terminer, les chaussures de sécurité professionnelles permettent aux travailleurs d'éviter de glisser, de se perforer le pied avec des objets pointus, de se prémunir de la chute d'objets lourds, de se blesser avec des substances corrosives ou des métaux en fusion, de marcher sur des fils électriques sous tension…

En conclusion, l'attirail du salarié doit être complet et de qualité pour anticiper les risques. Cela permettra au travailleur d'assurer son intégrité physique. Pour l'employeur, les risques d'accident de travail seront diminués.

Mis à jour : lundi 5 janvier 2015 12:12